Logo Télé-Québec

22 mars 2016

Aide-mémoire

Les stades de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer affecte la mémoire, le comportement et le raisonnement des personnes atteintes. Elle touche particulièrement les gens âgés de plus de 65 ans, mais peut être déclarée chez des personnes plus jeunes. L’espérance de vie varie généralement de 3 à 10 ans à la suite d’un diagnostic.

Détrompez-vous, avoir des trous de mémoire en vieillissant n’est pas nécessairement un signe d’Alzheimer. Il est tout à fait normal d’oublier le sujet d’une conversation après quelques semaines. Par contre, si vous avez tendance à oublier des évènements ou des conversations qui viennent d’avoir lieu et que votre entourage est inquiet de vos comportements, cela peut être un signe précurseur de la maladie d’Alzheimer. Cliquez ici pour en savoir davantage sur le diagnostic de cette maladie.

La maladie d’Alzheimer s’installe généralement de manière progressive et évolue en trois stades distincts :

  • Stade léger
    Les pertes de mémoires d’évènements récents sont généralement accompagnées d’autres signes tels que des problèmes de langage, des difficultés motrices et de concentration, une désorientation et le rangement d’objets à des endroits inappropriés. Les sautes d’humeur, l’anxiété et un changement de personnalité, comme une tendance à se sentir menacé sans raison, sont aussi fréquents. À ce stade, la personne est consciente de sa maladie et est généralement autonome, avec un peu d’aide.
  • Stade modéré
    Ce stade est caractérisé par la perte d’autonomie au quotidien. La personne atteinte a besoin d’aide pour accomplir des tâches telles que le ménage, la cuisine, prendre un bain et magasiner. La mémoire à court terme est de plus en plus affectée, mais la mémoire à long terme, dont les souvenirs de jeunesse, est préservée. De simples conversations deviennent difficiles. L’écriture et la lecture ne sont plus possibles s’ajoutant à cela un manque d’appétit et des changements d’humeur importants.
  • Stade avancé
    À ce stade, la personne souffrante est incapable de communiquer ou de s’occuper d’elle-même. Cela laisse place à de la confusion sévère, puisque la personne atteinte ne reconnaît plus les gens de son entourage, et à un comportement émotionnel erratique (paranoïa, irritabilité, tristesse soudaine, etc.). Cet état peut mener à des problèmes d’hygiène et de santé graves, comme l’oubli de manger, ou la perte de contrôle de la vessie et de l’intestin. La personne a besoin de soins en permanence.

Rappelez-vous que le plus important dans le cas de la maladie d’Alzheimer, c’est de soutenir et d’accompagner la personne souffrante afin de lui assurer la meilleure qualité de vie possible. Découvrez les conseils de Dre Chantal Guimont à ce propos en cliquant ici.
HeapMedia1233

Votre défi santé cette semaine

Stimuler votre cerveau
Prêt à relever le défi?

Mon profil santé

Indiquez-nous vos champs d'intérêt et nous vous recommanderons les contenus les plus pertinents pour vous lors de chaque visite!
M'inscrire