Logo Télé-Québec

15 mars 2016

Aide-mémoire

Traiter l'hypothyroïdie

L’hypothyroïdie touche environ 2 % de la population canadienne. Les femmes sont plus touchées que les hommes. L’hypothyroïdie survient lorsque la glande thyroïde n’est plus en mesure de produire en quantité suffisante les hormones thyroïdiennes thyroxines (T4) et triiodothyronines (T3).

Cela peut s’expliquer par le fait qu’elle devient « paresseuse » (peu productive) parce qu’elle ne reçoit plus correctement la thyréostimuline (TSH) provenant de l’hypophyse, qui est elle-même stimulée par la thyréolibérine (TRH) de l’hypothalamus.

Par conséquent, la glande thyroïde est incapable de produire suffisamment d’hormones thyroïdiennes pour assurer le fonctionnement normal du corps. Pour en savoir davantage sur les signes et les symptômes d’hypothyroïdie, cliquez ici.

Si les signes et symptômes d’hypothyroïdie se manifestent, consultez un médecin. Celui-ci devra faire certains examens, comme des analyses sanguines du niveau de thyréostimuline (TSH) et de thyroxine (T4) afin de poser un diagnostic.

Le traitement de l’hypothyroïdie consiste en l’administration d’hormones thyroïdiennes de remplacement sous la forme de petits comprimés, la levothyroxine (Synthroïd® ou générique), chaque jour, pendant toute la vie. Ce type de traitement comporte peu d’effets secondaires et est habituellement bien toléré.

Voici des conseils qui visent à assurer le bon fonctionnement des hormones thyroïdiennes de remplacement:

  • Prenez toujours votre médicament à la même heure, de préférence à jeun.
  • Ne le combinez pas au café, à l’alcool ou au lait, car vous pourriez diminuer son absorption.
  • Attendez 2 heures après la prise du médicament pour prendre un supplément de calcium, de soya ou de fer.
  • Soyez conscient que la levothyroxine (Synthroïd® ou générique) peut augmenter l’effet de certains médicaments (ex. : anticoagulants oraux) ou réduire l’effet d’autres (ex. : insuline).
  • Prenez le dosage que votre médecin vous recommande, même si vous vous sentez mieux, pour éviter que les symptômes reviennent ou de souffrir d’hyperthyroïdie qui se caractérise par une perte de poids, de la nervosité, de l’irritabilité, de l’intolérance à la chaleur, une transpiration excessive, des tremblements et une faiblesse musculaire, accompagné parfois d’une fréquence cardiaque rapide, d’une diminution des graisses corporelles et de la masse musculaire, ou d’une augmentation du volume de la thyroïde (goitre). Consultez votre médecin si vous désirez revoir le dosage.

Si vous devenez enceinte, si vous êtes ménopausée, ou si vous devez prendre d’autres médicaments, consultez votre médecin afin de vous assurer que votre dosage soit toujours approprié.
HeapMedia1156

Votre défi santé cette semaine

Stimuler votre cerveau
Prêt à relever le défi?

Mon profil santé

Indiquez-nous vos champs d'intérêt et nous vous recommanderons les contenus les plus pertinents pour vous lors de chaque visite!
M'inscrire