Logo Télé-Québec

23 février 2016

Aide-mémoire

Reconnaître les différentes infections vaginales

Les infections vaginales sont un problème féminin courant. On distingue plusieurs types de vaginites : à levures (infection à champignons), bactérienne et parasitaire. Il est essentiel de reconnaître la cause d’une vaginite afin de la traiter adéquatement.

Une vaginite à levures (infection à champignons, le candida (ou candidose)) se caractérise par des sécrétions blanchâtres, épaisses (un peu comme du fromage cottage) et sans odeur. Cela s’accompagne de démangeaisons et d’une sensation de brûlure. Sachez que le pH de vos sécrétions vaginales ne sera pas modifié lors d’une infection à levures, c’est-à-dire qu’il sera entre 3,8 et 4,5.

Une vaginite bactérienne ou vaginose (infection à la bactérie Gardnerella vaginalis) se caractérise par des sécrétions grisâtres et malodorantes (« odeur de poisson »). Le pH de vos sécrétions vaginales sera élevé, c’est-à-dire au-dessus de 4,5.

Une vaginite à trichomonas (infection parasitaire) se caractérise par la présence de démangeaisons, de pertes vaginales mousseuses, verdâtres et très abondantes. Il s’agit d’une infection transmissible sexuellement (ITS). Le pH de vos sécrétions vaginales sera élevé, c’est-à-dire au-dessus de 5.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’apparition d’une vaginite, par exemple la prise récente d’un antibiotique, un changement hormonal lié à une grossesse, des relations sexuelles non protégées, ou l’utilisation de douches vaginales ou de vaporisateurs parfumés. Le traitement varie selon le type de vaginite. La vaginite la plus commune est la vaginite à levures. Visionnez l’extrait Soulager les infections vaginales pour en apprendre davantage sur les différents traitements possibles en vente libre.

Ce que vous devriez savoir…
Depuis 2013, il existe un test de dépistage des infections vaginales, accessible aux femmes, en vente libre. Ce test, une tige montée d’un applicateur, change de couleur selon le pH détecté. Il peut ainsi différencier les vaginites à levures, qui ont un pH normal, des vaginites bactériennes et à Trichomonas, qui ont un pH plus élevé. Lisez bien les instructions afin de manipuler correctement ce test de dépistage. Et, il n’est pas essentiel de l’acheter. Si vous reconnaissez les symptômes de la vaginite à levures, il est approprié de choisir un traitement sans avoir fait le test dépistage. Si un doute persiste, mieux vaut consulter un professionnel de la santé.
HeapMedia1033

Votre défi santé cette semaine

Stimuler votre cerveau
Prêt à relever le défi?

Mon profil santé

Indiquez-nous vos champs d'intérêt et nous vous recommanderons les contenus les plus pertinents pour vous lors de chaque visite!
M'inscrire