Logo Télé-Québec

23 février 2016

Vrai ou faux

Vrai ou faux : lors d’un choc anaphylactique, l’épinéphrine s’injecte dans la cuisse.

OU
Vrai

Vrai ou faux : lors d’un choc anaphylactique, l’épinéphrine s’injecte à la hauteur de la cuisse. VRAI
Lors d’une situation d’urgence comme le choc anaphylactique, l’épinéphrine (EpiPen®) s’injecte dans la cuisse, là où votre main se rend en faisant un mouvement de balancier. Poussez fermement sur l’auto-injecteur dans le milieu du côté extérieur de la cuisse. Maintenez le produit en place 10 secondes en comptant un mille et un, un mille et deux, etc. Pour que l’injection soit réussie, il faut avoir entendu un « clic », ce qui confirme que l’aiguille a été engagée.

La durée des effets de l’épinéphrine est limitée, ce qui peut mener à une récidive du choc. C’est pour cette raison que vous devez vous rendre rapidement à l’urgence ou composer le 9-1-1.

Sachez que l’injection d’épinéphrine peut avoir des effets secondaires tels que :

  • Des palpitations;
  • Des tremblements;
  • Des nausées;
  • Des étourdissements;
  • Une haute pression.

Ce que vous devriez savoir…
En cas de réactions sévères nécessitant l’utilisation d’un auto-injecteur d’épinéphrine, et si vous n’avez qu’un auto-injecteur dont la date d’expiration est échue, vous devez vous en servir. Plusieurs médicaments ont une efficacité préservée même plusieurs mois après la date de péremption. Par contre, comme il est incertain que l’épinéphrine soit efficace et comme le choc anaphylactique est potentiellement mortel, il ne faut prendre aucune chance. La durée de conservation de l’épinéphrine est généralement de moins de 18 mois.
HeapMedia1033

Votre défi santé cette semaine

Stimuler votre cerveau
Prêt à relever le défi?

Mon profil santé

Indiquez-nous vos champs d'intérêt et nous vous recommanderons les contenus les plus pertinents pour vous lors de chaque visite!
M'inscrire