Logo Télé-Québec

2 février 2016

Le chiffre de la semaine

2 ans : Âge minimum pour prendre du Gravol®

Le mal des transports, bien que très fréquent, n’est pas un mal obligé. Pour la majorité, de petits gestes suffisent pour l’éviter. Consultez l’aide-mémoire Vaincre le mal des transports pour plus de détails.

Pour les autres, une médication peut être tentée, mais n’est pas sans effet secondaire. Voici quelques exemples :

  • Le dimenhydrinate (Gravol®) est en vente libre, derrière le comptoir du pharmacien. Il est sécuritaire dès l’âge de 2 ans et il doit être pris au moins 30 minutes avant le départ. Il est actif pendant près de 6 heures. Le dimenhydrinate est ainsi très utile pour les voyages de courte durée en voiture, en avion et en train . Ce type de médicament cause un certain degré de somnolence. Il est donc à éviter si vous conduisez.
  • La betahistine (Serc®) est aussi offerte en pharmacie, derrière le comptoir du pharmacien. Elle ne peut être utilisée que chez les adultes et a moins d’effet de somnolence que le dimenhydrinate (Gravol®).
  • Les timbres de scopolamine (Transderm-V®) ont une action prolongée de quelques jours. Ils sont plus appropriés si vous devez voyager en bateau pendant quelques jours. Ils ont plus d’effets secondaires que le dimenhydrinate (Gravol®). Parlez-en à votre pharmacien.

Le gingembre est d’usage reconnu pour soulager le mal des transports. Il contient du gingérol, un composé qui s’apparente chimiquement au dimenhydrinate (Gravol®). L’efficacité du gingembre fait encore l’objet d’études, mais s’il est efficace pour vous, allez-y! Il n’a aucun effet secondaire et a bon goût.
HeapMedia913

Votre défi santé cette semaine

Stimuler votre cerveau
Prêt à relever le défi?

Mon profil santé

Indiquez-nous vos champs d'intérêt et nous vous recommanderons les contenus les plus pertinents pour vous lors de chaque visite!
M'inscrire