Logo Télé-Québec

2 février 2016

Aide-mémoire

Vaincre le mal des transports

Lors des déplacements en voiture, en avion, en bateau ou autre, certaines personnes peuvent ressentir de la nausée et un mal de tête. Ces symptômes sont parfois accompagnés de vomissement, d’une grande anxiété et d’une sudation importante. Pourquoi?

Lorsque vous êtes en mouvement, l’oreille interne capte le déplacement et envoie un signal au cerveau. Vos yeux captent également le déplacement et envoient un signal au cerveau. Pour que le cerveau soit en harmonie, ces signaux doivent être similaires. La discordance entre les messages de l’oreille interne et des yeux déclenche alors de l’inconfort. Afin de diminuer les symptômes du mal des transports, l’objectif est de concilier au mieux les messages de l’oreille interne et des yeux. Voici quelques conseils :

  • Ne regardez pas de vidéo, un livre ou une console de jeux lors d’un déplacement. L’idéal est de fermer les yeux ou de fixer un point à l’horizon;
  • Choisissez l’endroit le moins agité. Il s’agit du siège avant ou au centre à l’arrière dans une voiture, vis-à-vis les ailes dans un avion et au centre sur un bateau.

De plus, certains éléments de l’environnement aideront à minimiser les inconforts :

  • Partez bien reposé avec un estomac ni trop plein ni trop vide;
  • Voyagez dans un environnement bien ventilé et sans fumée;
  • Arrêtez fréquemment, si vous voyagez en voiture;
  • Si possible, faites reposer votre tête sur l’appui-tête ou sur un oreiller. Tentez de vous distraire par des chants, de la musique, des petits jeux, etc.

L’anxiété et la peur de vivre l’inconfort peuvent contribuer à l’apparition et à la sévérité du mal des transports. Le conducteur a aussi un rôle à jouer. Une courbe trop raide ainsi que des accélérations et freinages brusques augmenteront les symptômes. Le problème s’atténue habituellement dès que le mouvement cesse, mais peut se poursuivre quelques heures, particulièrement après un déplacement prolongé.

Ce que vous devriez savoir…
Les enfants sont particulièrement sensibles au mal des transports à partir de l’âge de 2 ans tout comme les femmes lors de leurs menstruations ou lors d’une grossesse. Le moyen de transport le plus souvent en cause est le bateau.
HeapMedia913

Votre défi santé cette semaine

Stimuler votre cerveau
Prêt à relever le défi?

Mon profil santé

Indiquez-nous vos champs d'intérêt et nous vous recommanderons les contenus les plus pertinents pour vous lors de chaque visite!
M'inscrire